Qu’est-ce que l’affirmation de soi ? Y-a t’il une différence entre affirmation de soi et agressivité ? Comment devenir une personne plus affirmée ? Tout ce que vous devriez savoir sur l’affirmation de soi.

L’affirmation de soi indispensable pour mener une vie accomplie et riche

S’affirmer n’est pas qu’un droit mais une nécessité dans l’existence surtout si nous aspirons à mener une vie un tant soi peu épanouissante.

Mais qu’entend on par « affirmation de soi » ?

On peut dire que l’affirmation de soi c’est la capacité à exprimer librement (et avec discernement) ses opinions, sentiments, valeurs, besoins aussi bien que ses limites. D’une certaine manière on peut dire que s’affirmer c’est aussi se sentir libre d’être soi.

L’affirmation de soi peut non seulement se manifester verbalement mais aussi par l’action et la gestuelle.

Lorsque nous nous lançons dans une entreprise dans laquelle nous exprimons nos valeurs, par exemple faire du bénévolat, nous nous affirmons tout aussi bien que lorsque nous manifestons notre mécontentement devant une injustice (par exemple).

Oser exprimer sa divergence de vue est aussi une forme d’affirmation de soi tout comme lorsque l’on refuse une situation que l’on considère inappropriée voir néfaste.

L’affirmation de soi c’est aussi prendre des initiatives, décider, entreprendre etc …

Les actions que je mène sont une expression de ce que je suis et représentent autant de « gestes » d’affirmation de soi.

L’affirmation est-elle toujours appropriée ?

Dans certains cas on peut se demander si l’affirmation de soi ne devient pas purement et simplement de l’agressivité. On confond en effet souvent « s’affirmer » et « agresser ». L’agressivité relève de la peur tandis que l’affirmation de soi résulte d’une saine confiance en soi.

affirmation de soiBien sûr il convient, lorsque nous nous affirmons, aussi bien dans nos gestes que dans nos paroles, de savoir si ce que nous faisons est approprié ou non, s’il est profitable à soi mais également au plus grand nombre.

Si je réussis dans la vie au détriment de ma santé et de l’équilibre de ma famille et que cela ne profite qu’à mon porte feuille, je peux me demander si cette forme « d’affirmation de soi » est saine.

Pour savoir si ma manière de m’affirmer est « saine » il suffit d’en examiner les fruits. Si cette façon d’être est profitable au plus grand nombre, même si je crée quelques mécontentements, on peut en effet dire que mon entreprise est constructive et heureuse.

L’affirmation de soi, pour être saine, doit être sous-tendue par une intention tout aussi saine. Si je m’affirme en écrasant les autres je ne peux dire que cette façon de m’affirmer est profitable. Si elle en vient à détériorer mes relations avec autrui je ne peux considérer que cette sorte « d’affirmation de soi » est bénéfique. Si elle génère plus de souffrance qu’elle n’engendre de bénéfices il convient alors de reconnaitre qu’elle doit être changée.

On parle bien d’affirmation de SOI, s’affirmer c’est exprimer ce que l’on est authentiquement, exprimer une tendance destructrice n’est pas de l’affirmation de soi mais de l’agressivité. Par ailleurs on peut parfaitement manifester un mécontentement sans se montrer agressif, sans être la proie de ses émotions. Lorsque nous devenons agressif nous témoignons de notre incapacité à maitriser nos émotions, ce sont elles qui nous dominent et non le contraire et lorsque le calme revient nous ne pouvons alors que constater les dégâts.

Avoir une attitude ferme tout en restant ouvert n’est pas de l’agressivité, elle peut être aussi une forme d’affirmation de soi, mais si vous devenez dur alors vous ne vous affirmez plus, vous cherchez à impressionner (sans doute pour vous protéger).

Si pour vous affirmer vous devez en arriver à blesser autrui, à les dévaloriser ou les humilier cette forme d’affirmation démontre davantage votre lâcheté que vos véritables qualités humaines.

Le manque d’affirmation de soi

Quand au manque d’affirmation de soi il est lié à l’incapacité à reconnaitre soi-même ses besoins, ses sentiments (négatifs ou positifs), ses désirs et à les assumer pleinement. Souvent lié à une dévalorisation de soi le manque d’affirmation de soi peut pousser la personne à ne tenir aucun compte de ses besoins. Elle s’imposera de tenir bon, par exemple, sans s’accorder de pause, souvent prisonnier d’un besoin de plaire elle ira parfois jusqu’à nier ses propres besoins et vivra de fait dans une constante frustration qui engendrera inévitablement aigreur, mécontentement, agressivité voir dépression.

Le manque d’affirmation de soi peut prendre toutes sortes de formes, mais de manière générale il empêche la personne de se sentir pleinement elle-même dans la vie et notamment avec les autres (voir manque de confiance en soi)

Comment acquérir une saine affirmation de soi

On peut dire que tout part de soi et donc la première chose à faire est d’apprendre à reconnaitre pleinement ses besoins, sentiments et désirs.

Des pratiques comme la relaxation auto-concentrative (voir méthode de développement personnel) peuvent être particulièrement bénéfiques parce qu’elles aideront la personne à être davantage en contact avec elle-même, à l’écoute de ce qu’elle ressent ou non. D’autres part de telles pratiques lui permettront de se respecter davantage en s’accordant des pauses et en ayant un rapport « plus amical » avec elle-même car pour s’affirmer il est indispensable de se respecter pour ne plus laisser les autres nous jeter des mauvais sort.

Une démarche plus poussée l’aidera également à légitimer ses désirs et à les exprimer ou les affirmer sans honte et avec discernement.

Il s’agit là de tout un cheminement qui doit amener la personne à réaliser que vivre au détriment de sa réalité intérieure, de ce qu’elle ressent, de ce dont elle a besoin et de ses aspirations la pénalise mais pénalise aussi autrui.

S’affirmer est en effet une façon de donner le change aux autres c’est les faire bénéficier de ce que l’on est et de ce que la nature nous a donné. C’est comme avoir un talent musical et jouer seul dans sa chambre; personne n’en bénéficie, pas même soi car exprimer, donner aux autres ce que l’on est c’est aussi s’enrichir personnellement.

 
Bruno Lallement

Par Bruno Lallement formateur
en développement personnel,

Auteur du livre sur la confiance en soi
"je sais que vous pouvez réussir"

 » La chance ne sourit pas aux craintifs. »
SCHOPENHAUER

RESSOURCES & ACTUALISATION

Le partenaire de votre réalisation personnelle
33 rue du Rosskopf - 67710 Wangenbourg/Engenthal
03 88 33 28 46
contact@ressources-actualisation.fr